Fabrication

Un mélange de qualité, d’innovation et de tradition

Pour nous chez Cellini, la qualité passe avant tout : pour cela, dans nos établissements, le café vert, provenant des plantations du monde entier, est mélangé, élaboré et emballé avec le plus grand soin, pour devenir le produit que nous avons le plaisir de goûter chaque jour. Tous les processus de production sont gérés par un système informatisé qui garantit un contrôle constant et, enrichi par la grande expérience et la passion de chaque personne impliquée dans la production, il nous permet de vous offrir goût, émotions et qualité dans chaque tasse de café. 

01

Arrivée de la matière première

Tous les jours, de grands sacs de 600/1 200 kg contenant les origines du café arrivent dans notre établissement : après un premier contrôle organoleptique et le passage dans des nettoyeurs, cribles et déferriseurs, les grains sont introduits dans les silos du café cru.

02

La torréfaction

Le café vert pénètre dans des machines appropriées dans lesquelles, à une température autour de 210°/220°, il est torréfié en 15/18 minutes. 

Ce procédé est appelé « torréfaction lente » ou « traditionnel » et c’est la seule façon de faire ressortir toutes les caractéristiques précieuses et raffinées des grains de qualité : pour cela, chez Cellini, nous l’adoptons depuis toujours et sans exception. 

Le procédé est basé sur des courbes constantes de torréfaction conçues pour chaque mélange et contrôlées au moyen d’une méthode informatisée sophistiquée : même pour le café, pour obtenir un produit au goût parfait, il faut du temps !

03

Contrôle

Immédiatement après la torréfaction, avec un instrument de laboratoire approprié, le degré de couleur du mélange est contrôlé et comparé aux paramètres définis par le laboratoire de qualité : il est fondamental d’être sûr du degré de torréfaction car, en plus de déterminer la couleur du café, il a un rôle fondamental pour exalter les propriétés organoleptiques que vous dégusterez dans la tasse.

Les mélanges conformes sont ensuite triés dans les silos appropriés pour une période de repos bien définie, qui permet de garantir le conditionnement parfait éventuel ou la meilleure fabrication.

Cellini, qualité sans compromis

04

La Mouture

Le café à moudre passe dans les groupes de mouture. Cette phase est très délicate et elle est constamment surveillée par des instruments laser. Nous contrôlons en temps réel la norme de granulométrie et, ensuite, la volumétrie du produit à peine moulu, pour obtenir ainsi une mouture homogène, constante et parfaitement conforme aux normes déclarées. 

Chaque type de café a besoin, pour être parfait, d’une typologie déterminée de mouture des grains, adaptée à la méthode d’extraction utilisée.

Le mélange moulu est introduit dans des silos de repos appropriés pour une période de stabilisation variable, selon les typologies de l’emballage final, entre 2 et 24 heures. Cet intervalle est nécessaire pour pouvoir passer à la phase de conditionnement du produit et limiter au maximum le risque de paquets « dégonflés ».

Le moka, les cafetières à filtre, la machine pour expresso, sont tous des instruments qui ont besoin d’une mouture particulière du grain afin que le café que nous dégusterons ait les meilleures caractéristiques organoleptiques.

05

Conditionnement

Tout le café torréfié (hormis le café moulu) est emballé sous une atmosphère modifiée, pour éviter toute contamination et garantir la durée maximale en termes de conservation, d’arôme et de qualité du produit. Tous les emballages du café en grains comportent une valve de « protection de l’arôme ». 

06

Stockage et distribution

L’organisation du magasin est pensée pour garantir la rotation correcte du produit et offrir la fraîcheur maximale au café qui parvient dans les bars, les points de vente et les foyers des passionnés du café de qualité.

Chaque aspect technique naît à la suite d’une pensée.